Tourisme

 Lieux de baignade

Le Département surfe sur la vague !

aquaval-Marmande-Thierry-Breton_THI3869.jpg
Aquaval (Marmande) a ouvert son espace extérieur le 5 juillet : pentagliss, pataugeoire et piscine à vagues de 70 m de long.

Après la fermeture de très nombreux lieux de baignade en Lot‑et‑Garonne entre 2005 et 2010, le Conseil général s’est engagé pour développer les lieux de baignade sur l’ensemble du département. Afin de mobiliser les financements nécessaires, il a signé un protocole d’accord avec la Région. Aujourd’hui, le territoire compte 8 piscines neuves ou rénovées qui surfent sur le créneau du durable, du bien‑être et du ludique. Deux d’entre elles, Marmande et Fumel ont ouvert le 5 juillet.

Dans son écrin de verdure au cœur du Sud‑Ouest, le Lot‑et‑Garonne plaît aux touristes. Pourtant, même s’il fait partie de l’Aquitaine (aqua = eau en latin), il est éloigné du littoral et de ses vagues. Alors, elles doivent venir chez nous ! Aussi depuis le 5 juillet, Aquaval à Marmande (Val de Garonne Agglomération) propose une piscine à vagues. Assurément une des plus grandes d’Aquitaine avec ses 70 m de long. La piscine flambant neuve de Fumel a ouvert le même jour pour le plus grand plaisir des Lot‑et‑Garonnais et des touristes.


Les piscines en images


Ces investissements conséquents se sont faits avec l’aide des Conseils régional et général dans le cadre du protocole d’accord baignade signé en 2010. Les huit projets de rénovation ou de création qui ont été soutenus devaient apporter une plus‑value au produit initial en termes de bien-être, de détente et/ou de ludique. La piscine n’est plus uniquement un lieu où l’on fait des longueurs. Les visiteurs veulent pouvoir s’amuser dans un cadre respectueux de l’environnement.


Les lieux de baignade en Lot-et-Garonne


Les piscines du Val de Garonne (Marmande, Meilhan‑sur‑Garonne, Le‑Mas‑d’Agenais, Tonneins), de Nérac, Fumel, Villeneuve‑sur‑Lot et Agen font désormais la part belle aux activités dédiées à l’amusement. Les matériaux naturels utilisés dans leur conception, ainsi que les aménagements paysagers des lieux, ont également été bien réfléchis. Aujourd’hui, de nombreux points d’eau (piscines et lacs) ont trouvé une seconde jeunesse avec l’aide du Département.