Service public

Aide aux collectivités

Conserver des services publics sur tout le territoire

page-154---07_THI0557.jpg
Le centre de secours de Cocumont est flambant neuf.

Acteur majeur de l’aménagement du territoire, le Département accompagne financièrement les collectivités dans leurs projets. Mais pas seulement. Au sein de son Service de soutien et d’assistance aux collectivités (Ssac), il vient de créer une mission d’assistance technique. Désormais, les communes et intercommunalités peuvent bénéficier d’un soutien à l’ingénierie pour les réaliser. De la formalisation de l’idée jusqu’à la mise en œuvre du projet, ils bénéficient d’une aide précieuse.

Construction et rénovation d’écoles, de mairies, de complexes sportifs ou culturels, de salles polyvalentes, travaux de voirie, valorisation et sécurisation des centres bourgs, création de maisons de santé… autant de projets, communaux ou intercommunaux, qui bénéficient du soutien financier du Département. Au‑delà de l’aide pécuniaire, le Conseil général accompagne également les porteurs de projet de la formalisation de l’idée à sa réalisation. Pour cela, il vient de créer une cellule d’ingénierie territoriale d’accompagnement. Elle est l’interlocuteur privilégié des communes de moins de 10 000 habitants et des intercommunalités de moins de 30 000 habitants. En partenariat avec des prestataires spécialisés tel que le CAUE 47 (Conseil d’architecture, d’urbaniste et de l’environnement) et la Sem 47 (Société d’économie mixte), elle apporte une aide précieuse : administrative et financière (procédures, coûts, aides financières…), technique et méthodologique (diagnostics, schémas, opportunité, faisabilité, planning…), foncière, etc.


Le financement des services publics en images


Chaque année, le Conseil général finance environ 150 projets et verse plus de 15 M€ aux collectivités pour la seule réalisation de leurs équipements. Il participe ainsi au maintien des services publics modernes sur l’ensemble du Lot‑et‑Garonne. Son intervention est également bénéfique auprès des entreprises locales qui réalisent les travaux et créent ainsi des emplois.


À l’heure où bien des Départements revoient à la baisse leur soutien aux collectivités, le Conseil général de Lot‑et‑Garonne renforce son action en faveur des services publics, notamment dans les territoires ruraux. À l’image du plan de modernisation entrepris en 2009 pour rénover la quarantaine de centres de secours et d’incendie, il mène depuis cette année une opération semblable avec les 31 casernes de gendarmerie appartenant au Département. 8 M€ y seront investis pour des travaux exceptionnels d’ici 2017. Dans les deux cas, ces programmes présentent de nombreux avantages. Ils permettent avant tout aux pompiers et gendarmes de travailler dans de meilleures conditions et ils bénéficient aux secteurs du bâtiment et de l’artisanat puisque les entreprises locales sont amenées à réaliser ces chantiers.