073_sophie_borderie-Edit2.png

Édito

L’année 2020 a été éprouvante pour chacune et chacun d’entre nous : pour nos aînés très durement touchés par le coronavirus, pour nos enfants qui n’ont pas pu vivre leur jeunesse normalement, pour nos artisans, commerçants, restaurateurs, pour tous les professionnels de la culture et du divertissement dont l’activité a dramatiquement souffert des mesures de confinement. Pour nous tous, 2020 aura été pesante sur le plan sanitaire, psychologique, économique et social.

Dès les premiers jours de la crise sanitaire, j’ai souhaité que le Conseil départemental agisse au plus près des Lot-et-Garonnais à la fois pour soutenir les secteurs les plus touchés, mais aussi pour préparer l’avenir.

Aujourd’hui, comme une large majorité de nos concitoyens, je souhaite que 2021 nous permette progressivement de retrouver une vie normale. Néanmoins, le monde d’après ne devra pas être celui d’avant. C’est pourquoi le Département doit poursuivre et amplifier ses politiques de transitions : transition énergétique et écologique, transition numérique, transition économique et sociale.

Ce projet de société est aussi la promesse d’une plus grande égalité et d’une meilleure protection des plus fragiles. à ce titre, la lutte contre les violences faites aux femmes et les discriminations constitue une priorité et c’est pourquoi je souhaite qu’elle soit érigée en grande cause départementale pour 2021.

Je vous souhaite une bonne et heureuse année 2021 !

Sophie Borderie
Présidente du Conseil départemental