PierreCamaniRVB.jpg

Édito

Faire face

Le budget que l’Assemblée départementale vient d’adopter est probablement le plus compliqué que notre collectivité ait eu à bâtir. Pour 2016, il s’établit à 413,6 M€, et pour la première fois depuis la décentralisation, il est en diminution de 15 M€ par rapport au budget voté l’année précédente.

Comme un grand nombre de Départements, en particulier ruraux, nous sommes confrontés à une double réalité : la hausse des dépenses d’allocations de solidarité (RSA1, APA2, PCH3) et la baisse de nos recettes, due notamment à la diminution des dotations de l’Etat.

Dans ce contexte difficile, nous avons clairement pris le parti de remettre à plat l’ensemble de nos régimes d’aide pour redéfinir nos interventions dans le but d’une meilleure lisibilité et d’une plus grande efficacité de nos actions en faveur des Lot‑et‑Garonnais.

Nous n’avons pas voulu, comme d’autres, tailler à l’aveugle dans nos dépenses au prétexte d’indispensables économies ni tout conserver à l’identique pour ne déplaire à personne. Nous avons fait le choix du juste équilibre en procédant avec rigueur et discernement à la réécriture de nos aides, tout en décidant pour la septième année consécutive de ne pas augmenter l’impôt départemental.

Nos décisions ont été guidées par la volonté de préserver les capacités de développement local et d’accompagner nos concitoyens les plus fragiles.

Ce budget de refondation vise, en agissant différemment, à privilégier l’effet levier de nos politiques. Ainsi, au‑delà de nos propres investissements à hauteur de 51 M€, des projets importants impulsés par le Département génèrent 19,5 M€ supplémentaires.

Le budget 2016 pose les jalons de l’avenir. Tous les efforts que nous produisons aujourd’hui nous permettront de reconstituer, demain, nos capacités d’action.

C’est à ce prix que notre collectivité pourra continuer à assurer le développement du Lot‑et‑Garonne.


1RSA : Revenu de solidarité active
2APA : Allocation personnalisée d’autonomie
3PCH : Prestation de compensation du handicap

Pierre Camani, Président du Conseil départemental et Sénateur de Lot‑et‑Garonne