Économie

Être apprenti

Débuter dans des métiers d’avenir !

_XCG0048.jpg
L’apprentissage offre la possibilité à des jeunes d’obtenir une qualification professionnelle.

Transmettre un savoir, obtenir une qualification et un diplôme, miser sur l’avenir… sont autant de notions qui sont portées par l’apprentissage. Ainsi, tout jeune, âgé de 16 à 25 ans, et tout employeur qui s’engagent ensemble dans l’apprentissage font le choix d’un contrat qui rapporte !

L’apprentissage offre la possibilité à des jeunes d’obtenir, par le biais d’une formation générale, théorique et pratique, une qualification professionnelle. Au‑delà de l’acquisition de savoir‑faire transmis par leur employeur, les jeunes valident aussi un diplôme de l’enseignement professionnel ou technologique, du CAP jusqu’au titre d’ingénieur. De vrais passeports pour entrer en toute confiance et sérénité dans la vie professionnelle ! C’est le cas de Benjamin, 17 ans, en contrat chez un garagiste, où il apprend le métier de carrossier. « En ce moment, je suis en entreprise. Je me perfectionne au quotidien sur tous les gestes professionnels nécessaires à mon futur emploi. La semaine prochaine, je serai au CFA pour parfaire mes connaissances. » En effet, l’apprentissage repose sur le principe de l’alternance. Durant toute la durée du contrat, le jeune passe une partie de son temps entre le Centre de formation d’apprentis (CFA) et l’autre en entreprise, où il acquiert la pratique du métier.


Point de vue : Jean-François Blanchet


Généralement, le contrat est conclu pour une durée limitée et varie de 1 à 3 ans, en fonction du type de profession et de la qualification préparée. Benjamin renchérit, « j’ai signé mon contrat pour 1 an. Le rythme est dur, mais ça vaut le coup ! En plus je suis rémunéré ! » Si les avantages sont réels pour le jeune, ils le sont également pour l’employeur. Des primes et crédits d’impôts créés par l’État lui sont destinés. Ces incitations financières, qui seront bientôt renforcées par de nouvelles mesures gouvernementales, ont une double vocation : d’une part aider le monde de l’artisanat à recruter et d’autre part offrir un certain « ascenseur social » à des jeunes en quête de formation/expérience.


Bien que les chiffres de l’apprentissage sont quelque peu en recul par rapport à l’an passé (- 1 % en termes du nombre de contrats signés), un autre chiffre reste plus parlant… 52 % des artisans ont été apprentis !


Tu as entre 16 et 25 ans et tu souhaites te former dans un métier d’avenir ?

Connecte-toi sur www.aquitaine-alternance.fr et trouve ton futur employeur !

Cette plate-forme de mise en relation Entreprises / Jeunes n’attend plus que toi !

Coiffure, restauration, mécanique, carrosserie, industrie, BTP… tous les secteurs y sont représentés.

Et pour plus d’info sur le dispositif, http://travail-emploi.gouv.fr

Consulte également la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Lot‑et‑Garonne (05 53 77 47 77) pour te renseigner sur le dispositif « Apprentoit » qui propose des solutions de logements pour les apprentis.


Point de vue : Philippe Bazzoli