Dossier

Interview

Pierre Camani

pierre_CAMANI.jpg

Président du Conseil général

Où en sommes-nous du dossier de la RN 21 ?


Le dossier de la mise en 2x2 de la RN 21 est à ce jour extrêmement avancé. L’enquête publique concernant la portion Saint‑Antoine‑de‑Ficalba - La Croix‑Blanche, débutera fin octobre et les travaux en 2016.


Cette opération a déjà été validée par l’État et les collectivités concernées : Conseil général, Agglomération d’Agen et Communauté d’agglomération du Grand Villeneuvois. En 2011, l’ensemble des parties a en effet approuvé une convention spécifique à ce projet.


Cet aménagement est indispensable pour le développement économique du bassin Fumélois - Villeneuvois et, plus globalement, pour le département. C’est également une très bonne nouvelle pour les entreprises du BTP, qui ont besoin de voir leur activité conforter par la commande publique.


Autre dossier qui occupe l’actualité : la réalisation du barreau de Camélat pour le contournement ouest d’Agen. Qu’en est‑il ?


Je défends l’idée que les deux aménagements, RN 21 et barreau de Camélat, consistent en une seule et même réalisation. Le barreau de Camélat est le débouché naturel de la route nationale vers l’autoroute.


Néanmoins, les travaux du barreau de Camélat (raccordement à la RN 21, pont sur la Garonne et second échangeur autoroutier) ne pourront pas débuter, dans le meilleur des cas, avant septembre 2019 (soit 2020), en raison des études et procédures, comme le stipule la délibération du conseil d’Agglomération d’Agen du 4 juillet dernier.


Il n’est donc pas cohérent de demander la révision de l’ordre de priorités des chantiers et de remettre en question le consensus existant sur la modernisation de RN 21, attendue depuis plus de 30 ans. Cela pourrait conduire à la perte totale des crédits prévus pour son aménagement.


En revanche, si tous les pouvoirs publics respectent les engagements pris et se battent ensemble, nous pourrons obtenir l’inscription de nouveaux crédits au Contrat de plan État‑Région 2020‑2025, pour finaliser la modernisation de la RN 21 et réaliser le barreau de Camélat. Alors le Lot‑et‑Garonne, dans son ensemble, aura gagné !