Dossier

Mas-d’Agenais

Construction d’un nouveau pont

Ehpad_Mas_d_agenais_net_06_27-mars-2014.jpg
L’actuel pont du Mas-d’Agenais.

Pour des raisons de sécurité, le Conseil général a décidé de fermer le pont du Mas‑d’Agenais aux véhicules de plus de 3,5 tonnes. Un nouveau pont va être construit au plus vite pour le remplacer.

Bâti en 1930, le pont suspendu du Mas‑d’Agenais à voie unique, franchissant la Garonne via la D6, présente certaines fragilités pour lesquelles des mesures de sécurité ont été prises afin de ne pas mettre en danger les usagers. Cette décision fait suite aux conclusions rendues par un cabinet expert. L’étude menée par ce dernier a fait apparaître des désordres majeurs sur la partie suspension, nécessitant de limiter le tonnage (3,5 t.) et la vitesse de circulation des véhicules qui empruntent ce pont. Avec ces deux mesures, les risques de déformation de la structure métallique, de glissement voire de rupture sont écartés. Le Conseil général est bien conscient de la gêne occasionnée par ces limitations, notamment pour les transporteurs et les agriculteurs, mais il ne peut mettre en danger la vie des usagers du pont.


Parallèlement, il a étudié deux hypothèses pour que les véhicules lourds puissent à nouveau franchir la Garonne au Mas‑d’Agenais : réparation de l’ouvrage existant avec portance à 12 tonnes (coût : 8 M€ et durée des travaux : 5 ans) ou construction d’un nouvel ouvrage sans limitation de tonnage (coût : 10 M€ et durée des travaux : 6 ans avec les études préalables).


Le Département a opté pour la seconde solution et a d’ores et déjà engagé les démarches pour que cet ouvrage voit le jour dans les meilleurs délais. Construit à proximité de l’ancien pont, ce nouvel ouvrage disposera de 2 voies de circulation avec des trottoirs plus larges pour les piétons et ne sera plus limité en tonnage.