Ça se passe chez nous

La vie de nos villages

Réinventer les services publics et privés

page-05---_XCG2131.jpg

Certains territoires, notamment en zone rurale, font face à des difficultés d’accès aux services publics et/ou privés et se trouvent confrontés à un risque de dévitalisation. Le Conseil départemental et la Préfecture doivent imaginer, en collaboration avec les élus locaux, opérateurs de services et usagers, à travers un Schéma départemental d’amélioration de l’accès des services au public (SDAASP), des dispositifs visant à préserver la qualité des services rendus aux Lot‑et‑Garonnais et l’égalité entre nos territoires.

Acheter sa baguette de pain, déposer une lettre à la Poste, accéder à un transport en commun, retirer de l’argent à la banque, obtenir des renseignements administratifs, se rendre chez un médecin… autant de démarches quotidiennes qui sont de simples formalités pour certains de nos concitoyens et un parcours du combattant pour d’autres ! Pourtant, tous ces services, et bien d’autres encore, sont qualifiés d’indispensables, et il est par conséquent nécessaire de veiller à leur présence sur tout le territoire. C’est à cet enjeu que doit répondre le Schéma départemental d’amélioration de l’accès des services au public, élaboré pour les six années à venir.


Les démarches à suivre


Avant de construire un programme d’actions, il convient de réaliser un inventaire global, identifier nos forces et nos faiblesses dans le domaine des services au public, recenser les zones déficitaires, comprendre les besoins actuels des usagers et imaginer ceux à venir. Ainsi, la démarche est structurée autour de 10 thématiques (services de santé, sécurité, services sociaux, mobilités et transports…) et plus de 40 services (couverture téléphonique mobile ou Internet, pharmacie, aide à domicile, écoles…).


Pour mener à bien ce chantier, la concertation est essentielle. Élus, usagers, acteurs locaux ou encore partenaires socio‑économiques sont invités à prendre part à cette réflexion et à donner leur avis. Chacun peut apporter sa contribution en répondant à un questionnaire accessible sur un site Internet dédié : www.ameliorons-nos-services‑47.fr.
En associant l’ensemble des Lot‑et‑Garonnais le plus en amont possible et en recueillant leur perception des enjeux locaux, il sera alors possible d’imaginer collectivement l’avenir de nos territoires.


L'accès aux services, quésaco?