Agriculture

Trophée de l’innovation agricole du Conseil général

Ramassage novateur de prunes à Monteton

V2-page-12-CG-47---Xavier-Chambelland_XCG7540.jpg
Stéfan Auneau a reçu le Trophée de l’innovation agricole du Conseil général pour son système de couverture du sol et de ramassage de la prune à maturité.

Au fil des années, le Lot‑et‑Garonne s’est doté d’une image de terre d’excellence, reconnue pour la qualité de son terroir et de ses productions. Pour cette raison, le Conseil général a créé le Trophée de l’innovation agricole pour soutenir une profession qui allie harmonieusement performances économiques, efficacité écologique et préservation de l’environnement. Le Département a remis fin août le Trophée à Stéfan Auneau pour son dispositif original de récolte de prunes.

Les petites révolutions naissent souvent de façon isolée sur des exploitations locales. Dernièrement, la SARL Fonty à Monteton a été le berceau de l’une d’elles. Installé avec ses deux frères, Stéfan Auneau a imaginé un procédé original de ramassage de prunes. Son invention a reçu le 26 août le Trophée de l’innovation agricole du Conseil général. Elle permet de récolter mécaniquement et en douceur (avec une soufflerie) la totalité des prunes tombées à maturité sur un sol recouvert d’une bâche spéciale. Avantages : meilleure qualité des fruits, moins de pénibilité pour la main‑d’œuvre, respect du végétal…


Chaque jour, en Lot‑et‑Garonne, des femmes et des hommes donnent le meilleur d’eux‑mêmes pour mettre aux normes leurs exploitations, diversifier leurs modes de production, entretenir nos paysages, maintenir et créer des emplois ou encore relever le défi planétaire de l’alimentation, et ce dans un contexte économique particulièrement difficile. Il est donc primordial que le Département encourage ce secteur d’activités phare en Lot‑et‑Garonne, avec un chiffre d’affaires avoisinant les 800 M€ par an.


L’agriculture en chiffres


Afin d’accompagner le plus efficacement possible le monde agricole, le Conseil général a revu toute sa politique en associant tous les acteurs concernés. Les mesures issues de cette large concertation apportent ainsi des réponses adaptées aux attentes et besoins actuels des agriculteurs (aide aux nouveaux installés, soutien à la promotion des produits du terroir, financement des projets liés à l’irrigation, aide aux Coopératives d’utilisation de matériel agricole, etc.). Mais le Département a également adopté des mesures novatrices visant à préparer l’avenir…


Anticiper pour avoir une innovation d’avance !


Adaptation au changement climatique, préservation de la ressource en eau, utilisation de drones pour ajuster l’apport en engrais, évaluer les dégâts liés aux intempéries ou encore surveiller cultures et troupeaux… sont quelques‑uns des enjeux que l’agriculture lot‑et‑garonnaise anticipe pour relever les défis de demain. Là aussi, « le Conseil général finance les projets innovants qui contribuent à rendre l’agriculture départementale plus performante tout en préservant l’environnement », conclut Raymond Girardi, vice‑président en charge de l’agriculture.